2 jours à Quito (21 – 22 juillet)

Après un voyage un peu éprouvant (sept heures d’avion de Los Angeles à Bogota, huit heures d’attente à Bogota, une heure et demie de vol jusqu’à Quito), nous arrivons à l’aéroport international de Quito, situé à près de 2800 m d’altitude.

Les grandes sont fatiguées mais tiennent bien le coup, le réveil à l’atterrissage est plus compliqué pour Olivia qui aurait bien terminé (ou plutôt rattrapé) sa nuit dans l’avion pendant encore quelques heures. Suffisamment compliqué pour que j’en oublie ses lunettes à sa place, ce qui nous oblige à passer un moment encore dans l’aéroport. L’occasion rêvée pour pratiquer un peu d’espagnol…

Avec l’aide du personnel au sol de la compagnie, nous parvenons à renvoyer quelqu’un dans l’avion pour récupérer ses lunettes. Nous en avons deux paires pour tout le voyage alors perdre la première paire au bout de 4 jours aurait été tout de même malvenu de ma part.

45 minutes et quelques lacets plus tard, nous arrivons dans notre chambre d’hôtes, que nous avions bloquée en utilisant nos points Home exchange. Nous nous attendions donc plutôt à nous retrouver chez un particulier, mais finalement c’est bien la propriétaire d’une petite pension avec quelques appartements qui nous accueille. Nous sommes très bien installés dans un 3-4 pièces très agréable, dans le quartier de La Floresta.

Il est 17h environ et cela fait donc un peu plus de 21h que nous avons quitté la Californie.

Pendant que Marguerite, Rosalie et Olivia commencent à s’installer, je repars directement faire les courses avec Camille dans un petit supermarché pour nos petits-déjeuners et pour les trois dîners que nous passerons à Quito. Je me lâche sur les fruits et légumes, déjà en manque après 3 jours en Californie !

Nous avons deux jours complets pour visiter la ville en attendant notre avion pour les Galapagos. C’est évidemment un peu court.

Cette ville est assez fascinante. Nous sommes à près de 3 000 mètres d’altitude et la ville étale son emprise sur plusieurs dizaines de kilomètres, s’accrochant sur le moindre coteau, la moindre pente, parsemée d’escaliers et de ruelles aux pentes parfois bien raides. Marguerite est essoufflée, est-ce le manque d’entraînement, la fatigue ou l’altitude… ? Les deux petites qui avancent principalement dans les bras n’ont pas l’air de trop ressentir l’altitude… ! Il va falloir qu’elles apprennent à marcher davantage car à ce rythme-là on ne pourra pas voir grand-chose !

DSC_0887DSC_0877

Ce n’est qu’en passant d’un quartier à l’autre ou en prenant un peu de hauteur depuis l’un d’entre eux que l’on s’aperçoit que la ville s’étend à perte de vue. A l’inverse, une fois dans le centre historique en lui-même, ni le relief ni l’altitude ne sont réellement perceptibles.

Nous choisissons de consacrer notre première journée à nous balader dans plusieurs parcs que nous a recommandés notre hôte. Elle nous avait parlé d’une feria, mais comme cela ressemble plutôt à un marché pour touristes, nous passons notre chemin. Nous déambulons dans le parc d’El Ejido à tester toutes les aires de jeux, puis celui de La Alameda à regarder les poissons rouges du bassin et enfin après une bonne marche en montée, dans celui d’Itchimbia qui surplombe la ville.

DSC_0879

Après un pique-nique bien mérité, nous en faisons le tour pour admirer la vue. Ici, étonnamment, aucun touriste, mais comme on est dimanche, beaucoup de familles qui viennent faire du cerf-volant et promener leurs nombreux chiens !

DSC_0885

DSC_0891

Nous consacrons notre deuxième journée sur place à visiter la vieille ville, en partant de la Plaza Grande, où se côtoient la cathédrale, un monastère et le Palais présidentiel.

Nous parcourons les ruelles du centre historique et en profitons pour visiter quelques églises ainsi que la reconstitution d’un dispensaire dans le Museo Francisco, qui rappelle étrangement les Hospices de Beaune.

 

 

Petite curiosité culinaire locale à laquelle nous n’avons pas succombé : alors que les filles ont repéré un glacier « en dur » (c’est-à-dire plus conforme à nos habitudes que ces vendeurs ambulants ayant disposé un monticule de glace directement sur un plateau, prêts à concocter de petits cornets à la demande) et que l’on attend d’être servis, nous repérons sur la pancarte que la plupart de leurs cornets photographiés sont recouverts de…. fromage râpé. A mieux y regarder nous en avons d’ailleurs la démonstration sous nos yeux sur l’une des tables du glacier.

La barre est encore un peu haute. Nous en resterons pour aujourd’hui aux empenadas et autres humidas testées au déjeuner du côté de La Ronda, petite rue historique restaurée avec soin il y a quelques années.

Quelques minutes plus tard, après avoir observé des piles d’œufs dans un magasin spécialisé, et sans bien avoir compris pourquoi, nous tombons sur un défilé de danseurs en costumes traditionnels, précédé d’une fanfare.

DSC_0893

Entre la musique, les costumes, et la présence d’enfants dans le défilé, les 3 filles sont aux anges et observent tout cela avec une forme d’admiration béate.

DSC_0901

DSC_0908

DSC_0904

DSC_0915

Nous prenons des photos des danseuses en tenue traditionnelle, et elles tiennent à en prendre également avec nous. La curiosité de notre famille à leurs yeux est notre taille : Camille est plus grande que la plupart des adultes, sans parler de nous évidemment !

DSC_0911

De retour à l’appartement, nous retrouvons notre sac de linge laissé le matin même dans une lavanderia située dans notre rue. Moyennant 6$ nous récupérons ainsi en fin de journée nos affaires propres et pliées.

En préparant de nouveau les bagages le soir à l’hôtel en prévision de notre vol du lendemain, on se dit que le camping-car sera vraiment le bienvenu ! D’ailleurs il semble être en passe d’arriver à Lima, avec une dizaine de jours d’avance sur le calendrier initialement prévu.

Dernière nuit à Quito, qui sera brève une nouvelle fois puisque le taxi sera là à 6h.

A quelques heures du départ pour les Galapagos, l’excitation monte doucement. En retrouvant le niveau de la mer, nous allons grapiller quelques précieux degrés, la journée bien sûr mais peut-être surtout le soir comparé à Quito où la température descend rapidement autour des 12-13 degrés en cette saison une fois le soleil couché.

Les filles ont semble-t-il bien apprécié la ville ou tout du moins ce que l’on en a vu, un peu moins ses escaliers. De notre côté, difficile encore une fois de se faire une bonne idée. Nous y avons passé deux très bonnes journées mais n’y avons pas décelé d’intérêt qui nous laisserait le sentiment de n’y être pas restés suffisamment, outre le cadre dans lequel la ville s’est progressivement développée. Les rues sont par ailleurs assez polluées, en particulier du fait des bus qui peinent dans les côtes, et nous avons eu le sentiment de risquer un peu notre vie au moindre croisement, que l’on soit d’ailleurs piéton ou passager d’un taxi !

 

4 commentaires sur “2 jours à Quito (21 – 22 juillet)

  1. bonjour aux grands voyageurs !
    blog passionnant à lire, on vous suit à la trace depuis la Californie…Très belles photos également…
    juste deux points:
    -donnez-nous des nouvelles de la petite Olivia qui était malade au départ
    -serait-il possible d’avoir votre planning prévisionnel sur les 10 mois? non détaillé bien sûr, mais avec les grandes lignes…par exemple sur ces 10 mois nous pensions que vous seriez restés un peu plus longtemps en Amérique du nord? quels sont donc les pays où vous restez le plus?
    Bonne continuation à toute la famille et continuez à nous émerveiller !
    Michel et Laurence PUTOD
    95330 DOMONT

    J'aime

  2. Merci pour tous ces beaux articles !! Que c’est agréable de vous lire !!
    Je me prends à stresser avec vous pour la paire de lunettes oubliée, Olivia malade, ou à réavoir le souffle coupé par l’altitude comme Marguerite !!!
    Les photos sont magnifiques.
    Je suis fan du portrait de la danseuse en costume traditionnel.
    J’ai hâte de suivre votre galerie de portraits de pays en pays !!!
    Bon séjour aux Galapagos !
    On vous embrasse bien fort.
    C C E Y

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s